Tuto Spécial Été

Pour celles qui ont de la lavande chez elle ou pas loin...

Je tresse des fusettes de lavande depuis une dizaine d'années,
suite à la parution du superbe Marie-Claire Idées n°29 de l'été 1998 !

Quasiment chaque année, j'en fais quelques unes, - sauf ces 3 dernières années faute de matière première -
que j'ai offert pour la plupart.

J'en ai toujours dans mes armoires, sur les meubles, accrochées aux poignées de porte...
Il suffit de les rouler entre les mains en appuyant un peu, pour en raviver l'odeur délicate.

Je n'ai rien inventé - le MCI non plus d'ailleurs ! - ce procédé est très ancien.
Les femmes de Provence en tressent depuis des générations.

Chacune a sa façon pour finir le tressage, afin d'obtenir  une fusette régulière,
petite et fine ou au contraire bombée...

Il va sans dire que la quantité de brins tressés et la qualité de la lavande - ou lavandin - utilisées,
donneront un résultat variable, mais toujours ravissant !

IMG_0509___

Cueillez les tiges les plus longues si possible : sachez que vous aurez 48 heures maximum pour les tresser !

Au-delà de cette limite, la réalisation de la fusette sera impossible
car à l'étape 3, les tiges casseront.

Rassemblez ce que vous avez  de jolis rubans :
=> il vous faudra environ 1,50 m à 2 m de ruban de 0,5 à 1,5 cm de large
(évitez les rubans de velours pour débuter)

Plus le ruban est étroit, plus il vous faudra de métrage.
On peut s'amuser à superposer des rubans : ruban d'organza + un plus étroit de satin

IMG_0510___

1. Comptez un nombre de brins pair indivisible par 4 (par exemple 42, 38, 34, 30, 26...)
Otez les petites feuilles le long des tiges.

IMG_0521___ IMG_0511___

2. Faites un noeud avec l'extrémité du ruban sous les feuilles réunies en bouquet. Serrez.
Tirez sur les tiges vers le bas de façon à descendre les fleurs au plus près du ruban (cette étape n'est pas obligatoire, mais elle donnera à la fusette un aspect plus bombé).

IMG_0512___ IMG_0513___
IMG_0514___ IMG_0515___

3. Voici l'étape qu'il vous faudra soigner le plus possible si vous voulez une fusette régulière...
Pliez les tiges au plus près des fleurs par-dessus celles-ci.
Répartissez les tiges tout autour des fleurs.
Faites sortir la longueur de ruban, le côté court restant caché à l'intérieur.

IMG_0516___ IMG_0517___

4.Passez le ruban par-dessus/par-dessous les tiges par paire :
2 brins dessus, 2 brins dessous, etc... jusqu'à recouvrir les fleurs.

Kat'astuce : Variez la tension sur le ruban => serrez un peu plus au début et à la fin,
pas trop au milieu pour garder son aspect bombé à la fusette.

IMG_0518___

5.Une fois le tressage terminé, il faut laisser sécher 4 à 6 jours,
les tiges serrées dans une pince à linge.
En effet, les tiges vont perdre du volume en séchant.

Ne soyez pas pressées de finir ici : vous seriez obligée de resserrer le ruban dans quelques jours !

IMG_0565___

6. Pour les finitions, chacune fera...
... selon son inspiration,
... selon l'usage de la fusette
(faites une boucle si celle-ci va être accrochée quelque part comme ma fusette en velours à droite),
... selon la longueur des tiges.

IMG_0567___

Fixez le noeud de finition par un point de colle "spéciale textiles"

IMG_0519___ IMG_0520___

Sur ces photos, vous voyez quelques unes de fusettes réalisées depuis 8-10 ans.
Le modèle de la broderie "Bleu Lavande" se trouve dans le même Marie-Claire Idées de juin 1998.

Je vous souhaite à toutes et tous un bel été,
même si vous ne le passez pas sous le soleil du Sud !

Quant à moi, je quitte la France demain
pour traverser la Méditerrannée.

J'ai cependant pré-rédigé un article à paraître sur mon blog le 27 juillet.